Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jean dufaux

  • "La Favorite" (Djinn : tome 1) de Jean Dufaux et Ana Mirallès

    jean dufaux, ana mirallèsNote de l'auteur (p.2) : "Tout part du corps, tout ramène au corps. Corps exposés dans les harems, corps déchirés sur les champs de batailles. Corps convoités, corps abandonnés.

    En 1912, la Turquie choisit le mauvais camp. Elle se place aux côtés de l'Allemagne dans la grande guerre qui se prépare. L'ancien Empire ottoman partait en ruine, l'économie turque passant officiellement sous tutelle étrangère. Vers 1895, l'affaiblissement des derniers sultans permit l'émergence des jeunes-Turcs, un mouvement nationaliste dont la figure prédominante, Enver Pacha, devint ministre de la guerre en 1914. Le sultan réclame la 'guerre sainte' aux alliés, l'engrenage fatal se met en place. Quand la Turquie se retire de la guerre (armistice de Moudros, en 1918), les Jeunes-Turcs ne devront leur salut qu'en s'enfuyant vers l'Allemagne. Des années de marasme suivront. Il faudra attendre 1923 pour qu'un ancien inspecteur militaire en Anatolie orientale, Mustafa Kémal, redonne à son pays sa dignité perdue.

    Voilà pour quelques points d'histoire qui sous-tendent notre récit. Nous parlerons donc de la fin d'une ère, d'un esprit, celui des derniers sultans. Et d'une mythologie attachée à leurs noms, celle des harems. Lieu de séduction, lieu raffiné, cruel où le pouvoir glisse sur les peaux à défaut de s'accrocher à une volonté. Les clichés qui viennent à l’esprit lorsque l'on évoque les harems sont nombreux. Ce serait une erreur de vouloir les éviter tous. C'est justement dans ces clichés que se glissent notre bonne et notre mauvaise conscience. Le corps d'une femme restera toujours le pouvoir suprême devant lequel plient les hommes. L'histoire l'a assez prouvé. Le cliché tient la route. Cependant le jeu reste subtil. Car qui, du maître ou de l'esclave, détient le pouvoir? Les Djinns nous répondront que ce sont eux car ils ne sont que pur esprit. Même si cet esprit se cache sous un corps désirable... et désiré. Dans notre histoire, un couple s'aventure sur ce corps, cet esprit. Cet amour triangulaire se fonde su un cas réel qui fut traité en son temps par Tanizaki en littérature et par Liliana Cavani au cinéma... Et maintenant, rêvons. Des portes de bronze s'ouvrent, un chant de femme vous appelle... Tout n'est que mirage"

    Jean Dufaux, janvier 2001

    L'avis du comité de lecture du Grand Livre du Mois : Que cherche Kim Nelson dans les rues bruissantes d'Istanbul ? Pour marcher sur les traces de son aïeule, la favorite du "sultan noir", la jeune femme devra accrocher autour de sa taille trente clochettes, symboles des épreuves à franchir. Ainsi seulement, elle accédera au cœur du harem, ce royaume de la sensualité et du mystère où se jouent parfois, en secret, les dernières heures de paix, comme en cette année 1912.

    Mon avis : BD pour adultes. Les dessins sont trop beaux, les femmes sont d'une sensualité magnifique. L'histoire nous raconte l'enquête d'une jeune femme qui essaye de découvrir qui était vraiment sa grand-mère, favorite du harem d'un sultan très puissant...Elle se rend compte que le pouvoir n'était peut-être pas dans les mains de ce sultan mais plutôt dans celles de cette fameuse favorite.

    J'ai hâte de lire le 2ème tome.

    Ma note : ♡ ♡  ♡  

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • Au fil de Juin 2018...

    06 - Juin.jpg

    Romans : 

    Adieu Volodia.jpg

    BD : 

    simone signoret

    Divers : 

    simone signoret, jean dufaux, griffo   simone signoret, jean dufaux, griffo

    Films : 

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • C'est lundi ! Que lisez-vous ? #85

    didier van cauwelaert,christophe cazenove,hervé richez,yrgane ramon,sérgio rodrigues,denis-pierre filippi,marie favereau,manuel garcia,chimamanda ngozi adichie,pierre christin,annie goetzinger

    "C'est lundi ! Que lisez-vous ?" est un rendez-vous hebdomadaire blogo-livresque proposé par Galleane

    Ce que j'ai lu la semaine dernière (du 28 mai au 3 juin 2018) :

    • "Le poison de la vengeance" (L'assassin royal, tome 4) de Robin Hobb
    • "La dame au cœur de suie" (Giacomo C., tome 3) de Jean Dufaux et Griffo

      robin hobb, griffo, jean dufaux   robin hobb, griffo, jean dufaux

     Ce que je lis actuellement :

    • "Adieu Volodia" de Simone Signoret
    • "Alter Ego, Darius" (tome 3) de Pierre-Paul Renders, Denis Lapière, Efa et Luca Erbetta

      robin hobb, griffo, jean dufaux, simone signoret, pierre-paul renders, denis lapière, luca erbetta, efa   robin hobb, griffo, jean dufaux, simone signoret, pierre-paul renders, denis lapière, luca erbetta, efa

    Je poursuivrai avec :

    • "La société des jeunes pianistes" (Aksel Vinding, tome 1) de Ketil Bjørnstad
    • "Mains Rouges" (Peter Pan, tome 4) de Régis Loisel

      robin hobb, griffo, jean dufaux, simone signoret, pierre-paul renders, denis lapière, luca erbetta, efa, ketil bjørnstad , régis loisel   robin hobb, griffo, jean dufaux, simone signoret, pierre-paul renders, denis lapière, luca erbetta, efa, ketil bjørnstad , régis loisel

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • Au fil de Mai 2018...

    05 - Mai.jpg

    Romans : 

    Le démon du passé.jpg   Obia.jpg   Elle avait les yeux verts.jpg   Cherub, T.2.jpg   mary higgins clark,colin niel,arnošt lustig,robert muchamore,régis loisel,pierre-paul renders,emil zuga,denis lapière,luca erbetta,jean dufaux,griffo,albert barillé,pascal vilcollet,ursula bucher,crescence bouvarel,lydia gautier,philippe bercovici,raoul cauvin,pierre desproges

    BD : 

    mary higgins clark, colin niel, arnošt lustig, robert muchamore,   mary higgins clark, colin niel, arnošt lustig, robert muchamore,   mary higgins clark, colin niel, arnošt lustig, robert muchamore,   mary higgins clark,colin niel,arnošt lustig,robert muchamore,régis loisel,pierre-paul renders,emil zuga,denis lapière,luca erbetta,jean dufaux,griffo,albert barillé,pascal vilcollet,ursula bucher,crescence bouvarel,lydia gautier

    Divers : 

    mary higgins clark, colin niel, arnošt lustig, robert muchamore, régis loisel, pierre-paul renders, emil zuga, denis lapière, luca erbetta, jean dufaux, griffo   mary higgins clark, colin niel, arnošt lustig, robert muchamore, régis loisel, pierre-paul renders, emil zuga, denis lapière, luca erbetta, jean dufaux, griffo   mary higgins clark, colin niel, arnošt lustig, robert muchamore, régis loisel, pierre-paul renders, emil zuga, denis lapière, luca erbetta, jean dufaux, griffo   mary higgins clark, colin niel, arnošt lustig, robert muchamore, régis loisel, pierre-paul renders, emil zuga, denis lapière, luca erbetta, jean dufaux, griffo

    mary higgins clark, colin niel, arnošt lustig, robert muchamore, régis loisel, pierre-paul renders, emil zuga, denis lapière, luca erbetta, jean dufaux, griffo   mary higgins clark, colin niel, arnošt lustig, robert muchamore, régis loisel, pierre-paul renders, emil zuga, denis lapière, luca erbetta, jean dufaux, griffo   mary higgins clark, colin niel, arnošt lustig, robert muchamore, régis loisel, pierre-paul renders, emil zuga, denis lapière, luca erbetta, jean dufaux, griffo   mary higgins clark,colin niel,arnošt lustig,robert muchamore,régis loisel,pierre-paul renders,emil zuga,denis lapière,luca erbetta,jean dufaux,griffo,albert barillé,pascal vilcollet,ursula bucher,crescence bouvarel,lydia gautier   mary higgins clark,colin niel,arnošt lustig,robert muchamore,régis loisel,pierre-paul renders,emil zuga,denis lapière,luca erbetta,jean dufaux,griffo,albert barillé,pascal vilcollet,ursula bucher,crescence bouvarel,lydia gautier

    Films : 

    mary higgins clark, colin niel, arnošt lustig, robert muchamore, régis loisel, pierre-paul renders, emil zuga, denis lapière, luca erbetta, jean dufaux, griffo, albert barillé, pascal vilcollet, ursula bucher, crescence bouvarel, lydia gautier   mary higgins clark,colin niel,arnošt lustig,robert muchamore,régis loisel,pierre-paul renders,emil zuga,denis lapière,luca erbetta,jean dufaux,griffo,albert barillé,pascal vilcollet,ursula bucher,crescence bouvarel,lydia gautier,philippe bercovici,raoul cauvin,pierre desproges

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • C'est lundi ! Que lisez-vous ? #84

    didier van cauwelaert,christophe cazenove,hervé richez,yrgane ramon,sérgio rodrigues,denis-pierre filippi,marie favereau,manuel garcia,chimamanda ngozi adichie,pierre christin,annie goetzinger

    "C'est lundi ! Que lisez-vous ?" est un rendez-vous hebdomadaire blogo-livresque proposé par Galleane

    Ce que j'ai lu la semaine dernière (du 21 au 27 mai 2018) :

    • "Trafic" (Cherub, tome 2) de Robert Muchamore
    • "La chute de l'ange" (Giacomo C., tome 2) de Jean Dufaux et Griffo
    • "Baby boum !" (Les femmes en blanc, tome 39) de Philippe Bercovici et Raoul Cauvin

      robert muchamore, jean dufaux, griffo, philippe bercovici, raoul cauvin   robert muchamore, jean dufaux, griffo, philippe bercovici, raoul cauvin   robert muchamore, jean dufaux, griffo, philippe bercovici, raoul cauvin

     Ce que je lis actuellement :

    • "Le poison de la vengeance" (L'assassin royal, tome 4) de Robin Hobb
    • "La dame au cœur de suie" (Giacomo C., tome 3) de Jean Dufaux et Griffo

      robert muchamore, jean dufaux, griffo, philippe bercovici, raoul cauvin, robin hobb   robert muchamore, jean dufaux, griffo, philippe bercovici, raoul cauvin, robin hobb

    Je poursuivrai avec :

    • "Adieu Volodia" de Simone Signoret
    • "Alter Ego, Darius" (tome 3) de Pierre-Paul Renders, Denis Lapière, Efa et Luca Erbetta

      robert muchamore, jean dufaux, griffo, philippe bercovici, raoul cauvin, robin hobb   robert muchamore, jean dufaux, griffo, philippe bercovici, raoul cauvin, robin hobb

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Les trente clochettes" (Djinn, tome 2) de Jean Dufaux et Ana Mirallès

    Djinn, T.2.jpgNote de l'auteur (p.2) : "Dans tout récit d'initiation, les rites prennent une grande place. Rite des mots, des pensées. Rite des corps, des désirs. Dans ce volume, le rite des corps passe par l'épreuve des 30 clochettes. Et le rite des mots par le langage diplomatique qui reste toujours une épreuve.

    Entre la contrainte et la liberté, l'espace se resserre. Le jeu se durcit. Le temps des illusions s'achève. Certains accepteront leurs limites, d'autres chercheront à les transcender. Certains ont leur vie à assumer. D'autres leur destin. Quel est le plus sage des deux? Difficile à dire... Il n'est pas donné à tout le monde d'avoir un destin.

    Pour accéder au cœur du harem, ce cœur sombre, dur comme un diamant noir, il sera accroché à la taille de deux femmes trente clochettes. À chaque épreuve réussie - ce glissement fatal qui va de la soumission au masochisme -, une clochette leur sera enlevée.

    Mais ne nous y trompons pas. Chaque tintement de clochette annonce un coup de canon. Chaque renoncement, un mort sur le champ de bataille.

    Les Hachémites, poussés par les pays arabes, se préparent à renverser l'Empire ottoman qui règne depuis des siècles sur le monde musulman. Les Anglais vont soutenir ce mouvement. L'ombre de Lawrence se profile, qui aidera Fayçal contre les Turcs soutenus par les Allemands.

    Cette guerre qui se prépare, ce sont d'abord des mots. Avant de devenir des corps qui tombent.

    Une malédiction pousse notre héroïne à se dépouiller de son innocence. Les auteurs peuvent beaucoup pour elle. Ils ne peuvent rien pour l'Histoire qui est déjà écrite."

    Jean Dufaux, février 2002

    L'avis du comité de lecture du Grand Livre du Mois : Que cherche Kim Nelson dans les rues bruissantes d'Istanbul ? Pour marcher sur les traces de son aïeule, la favorite du "sultan noir", la jeune femme devra accrocher autour de sa taille trente clochettes, symboles des épreuves à franchir. Ainsi seulement, elle accédera au cœur du harem, ce royaume de la sensualité et du mystère où se jouent parfois, en secret, les dernières heures de paix, comme en cette année 1912.

    Mon avis : Tout comme pour le premier volume, je suis sous le charme de cette aventure. Mêlant Histoire et temps actuels dans un même décor. La vie dans un harem, la position de la femme et de l'homme dans ce monde en vase clos, les intrigues politico-policières font de cette BD pour adultes un vrai moment de plaisir, que ce soit dans la découverte de l'intrigue et des mots que dans les dessins superbes qui n'ont pas une once de vulgarité. 

    Ma note : ♡ ♡  ♡  

    Rendez-vous sur Hellocoton !